Efficience personnelle & collective : Cabinet Jérôme Thélohand  
  Le cabinet   Mon approche   Mes convictions   Offre de service   Techniques d'interventions Offre de services Témoignages   Espace Membres   Contact
 
   
 
 
>> Choisir un autre enseignement :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vivre au plus près du réel

Vivre « au plus près du réel » est essentiel pour préserver la valeur que l'on s'accorde et la confiance dans ses capacités (confiance en soi).

En effet, s'il est tenu à l'écart de l'action (et des résultats qu'elle produit), le sentiment que l'on a de sa propre valeur se crispe, se recroqueville et se fragilise. Car le sentiment que l'on a de sa propre valeur a besoin de « preuves » pour être et pour durer.

Nous devons donc passer en permanence « ce que l'on vaut » au filtre de l'action pour préserver et développer la valeur que l'on s'accorde. Sinon, le regard que l'on porte sur soi demeure instable, et fluctue en fonction des événements ou du regard de ceux qui nous entourent

Une personne qui s'accorde de la valeur n'est pas une personne qui possède une grande « opinion d'elle-même », mais celle qui sait la garder stable quels que soient les événements de sa vie.

«  La valeur qu'une personne s'accorde ne dépend pas de sa quantité,
mais de sa stabilité. »

En mesurant ce que l'on vaut au filtre de l'action et de ses résultats, on « objective » sa valeur : on réduit alors l'espace entre la valeur que l'on s'accorde et ce que le monde nous en dit. On gagne alors en stabilité.

La valeur qu'une personne s'accorde dépend donc moins de ses résultats que de sa capacité à vivre « au plus près du réel ». Se tenir à distance du réel génère en soi le « syndrome de l'imposteur  », et c'est cette posture, beaucoup plus que la nature de nos résultats, qui affaiblit l'estime que l'on se porte.

 
     
  © Jérôme Thélohand | crédits & mentions légales