Efficience personnelle & collective : Cabinet Jérôme Thélohand  
  Le cabinet   Mon approche   Mes convictions   Offre de service   Techniques d'interventions Offre de services Témoignages   Espace Membres   Contact
 
   
Offre de service
  Conseil individuel  
  Conseil collectif  
     
     
     
     
     
     
     
     
>> Choisir une autre offre :

OPTIMISER SA DÉLÉGATION
Se donner du temps pour développer l'efficacité de l'ensemble

Pourquoi réaliser ce type d'accompagnement :

  • Parce qu'une bonne délégation donne du temps dans un contexte qui en offre peu (exigences de l'offre ou de l'entreprise, présence de la concurrence, désirs et attentes des clients).

  • Parce qu'une bonne délégation permet de trouver l'issue à la nécessaire performance de l'entreprise tout autant qu'à une aspiration des collaborateurs à plus d'équilibre professionnel et personnel.

  • Parce que la délégation oblige à la création. Devoir résoudre une équation impossible du type « faire plus avec moins » conduit l'individu à imaginer d'autres façons de penser, d'agir et de construire. En cela, déléguer crée de la valeur, car produit une solution qui n'existait avant avant la délégation l'impose.

Quand réaliser cet accompagnement :

  • Lorsque le temps nous manque.
  • Lorsque le temps devient une variable anxiogène dans notre efficacité quotidienne.
  • Lorsque le résultat doit être supérieur à « iso-moyens, temps et coûts ».

Bénéfices de cet accompagnement :

  • Une efficience supérieure pour le manager et les collaborateurs.
  • Des équipes qui créent/construisent des solutions, et donc progressent dans leur façon
    de penser, de faire et d'être.
  • Une réduction du niveau de stress dans les rangs.
  • Une réduction du nombres de conflits entre les acteurs de l'entreprise.
  • Une réduction de l'absentéisme.

Thématiques de cet accompagnement :

  • Déléguer consiste à confier une responsabilité à un collaborateur ou à une équipe : « confier » revient à placer le collaborateur en obligation de résultat, et non seulement de moyens (temps, énergie, effort…).

  • La délégation doit être appréhendée par le manager, non seulement comme un acte permettant une efficacité supérieure, mais aussi comme un acte de formation et progression à destination des équipes. En situation de délégation, un collaborateur développera son efficacité personnelle, son sens des responsabilités, son autonomie et sa capacité à évaluer le risque pour lui tout autant que celui qu'il fait prendre à son manager et son entreprise.

  • La délégation nous parle aussi de confiance : confiance en soi et confiance en l'autre. Pour être efficace dans sa délégation et ses résultats, il faut se pencher sur ses deux sujets : ce qui nécessite une certaine introspection.

  • En effet, nous avons souvent appris qu'il fallait savoir faire confiance à autrui, et que cette propension faciliterait notre vie et nos relations… et qu'inversement, une personne qui ne saurait pas faire confiance serait nécessairement limitée dans son efficacité, ses relations et son bien-être.

  • Pourtant, l'ensemble des spécialistes travaillant sur le sujet expliquent que les personnes méfiantes ou socialement anxieuses sont des personnes qui, un jour, ont trop fait confiance… et ont été déçues ou trompées.

  • « Faire confiance » consiste donc d'abord à savoir ne pas faire confiance, et « adapter » ensuite le niveau de confiance accordé en fonction de ses propres besoins (efficacité et sécurité), et des preuves « de confiance » que la relation apportera.

  • Déléguer consiste à maitriser 5 compétences à savoir anticiper, se préparer, confier, accompagner et toujours préférer le résultat au plan.

  • Enfin, une délégation doit toujours viser un double objectif : délivrer le résultat attendu et faire progresser le collaborateur à qui la mission a été confiée. C'est parce que le manager vis ces deux objectifs simultanément que son accompagnement sera juste, pédagogique et efficace.

 

 

 
  © Jérôme Thélohand | crédits & mentions légales